avis témoin Excellence VAE de Audrey < Autres témoignages Diplôme obtenu en Octobre 2019

Témoignage VAE du Diplôme d’État d'Éducateur Spécialisé

Audrey (40 ans) témoigne en répondant à nos questions

"Pour la préparation à l’oral, c’était très intéressant de me préparer avec une personne qui n’avait pas suivi le montage du dossier, et qui était également juré"


Financé par ACTALIANS (OPCAPL)


VAE Educateur Spécialisé

Quel est votre parcours et pourquoi avoir choisi la VAE ?

J’étais moniteur éducateur en CDI pendant 4 ans dans une structure qd j’ai décidé de passer mon diplôme. Mes collègues avaient démissionné, je me suis retrouvée seule, à faire les tâches qui correspondaient au diplôme d’éducateur spécialisé. J’ai choisi de passer le diplôme en VAE car je ne pouvais pas arrêter de travailler. Une collègue Aide-Soignante diplômée avec Excellence VAE, m’a donné vos coordonnées.

Comment s’est passé le financement ?

J’ai utilisé mon compte CPF. J’ai monté le dossier avec Daniel d’excellence VAE. Seule cela aura été très compliqué.

Combien de temps a duré votre VAE, et quels ont été vos échanges avec les pédagogues ?

Agnès était ma pédagogue. On avait un rendez-vous par mois environ, et au début on communiquait beaucoup par email pour les écrits, les corrections, etc. Elle me contactait et m’envoyait des exemples d’autres livrets pour que je comprenne ce qu’on attendait de moi. Pour la préparation à l’oral, Agnès essayait de les faire avec un autre pédagogue, afin que je puisse avoir un regard extérieur. C’était très intéressant de me préparer avec une personne qui n’avait pas suivi le montage du dossier, et qui était également juré. Elle m’orientait vraiment sur ce qu’on attend des candidats. Si je n’avais pas eu ce suivi je pense que je me serais plantée.

Comment s’est déroulé votre oral ?

C’était dans une université à Aix, devant 3 personnes, un éducateur spécialisé, un représentant du ministère et un formateur. J’étais un peu stressée car il y avait du monde, mais ils étaient bienveillants et m’ont mise à l’aise. Il ne faut pas hésiter à demander à reformuler les questions.

Quelles ont été les difficultés ?

C’est dur de gérer le boulot, les écrits et de se concentrer. Comme il y avait des dates butoirs avec Agnès, ça m’a aidée. Seule, je ne pense pas qu’on arrive à faire un aussi bon travail. Elle me donnait des deadlines, et si je n’arrivais pas au bout j’envoyais quand même et on en parlait pour connaître les raisons. Elle était très compréhensive. La VAE ça m’a permis de me rendre compte de toute ma charge de travail.

Que vous apporte votre diplôme et souhaitez-vous en passer un autre, si possible ?

Quand j’ai eu mon diplôme j’ai démissionné. Le salaire ne correspondait pas. Je me suis dit que j’allais pouvoir découvrir autre chose. J’ai commencé par l’intérim pour explorer différents postes. Je suis contente car j’ai fait plein de nouvelles rencontres, avec des approches différentes. On m’a proposé un CDI mais j’ai envie de découvrir tout le panel de public avec lequel je peux travailler (adultes, enfants, situation de handicap ou pas, etc.). Prochain diplôme : Le CAFERUIS. Pour le moment je veux explorer le métier et savoir si j’ai toutes les compétences pour m’engager dans le CAFERUIS. On devient chef de service et aujourd’hui je veux être auprès du public, sur le terrain.

Recommandez-vous Excellence VAE ?

Je l’ai déjà fait à plusieurs reprises. J’ai parrainé un collègue qui prépare son diplôme d’état de Moniteur Educateur, et une autre collègue qui veut faire une VAE d’éducateur spécialisé.

— Audrey.

  Recevez votre documentation

Gratuit et sans engagement !

Cliquez ici