Comment faire sa demande de VAE pour auxiliaire de puériculture ?

Comment faire sa demande de VAE pour auxiliaire de puériculture ?

< Retour Catégorie Les métiers Article publié il y a 2 mois

L'auxiliaire de puériculture doit être titulaire du diplôme d'État dédié pour effectuer son métier. Pour le devenir, il est possible d'obtenir, en partie ou en totalité, cette certification grâce à une demande de VAE (validation des acquis de l'expérience).

Comment faire sa demande de VAE pour auxiliaire de puériculture ?

Les compétences requises pour être auxiliaire de puériculture

Pour prétendre à la VAE d'auxiliaire de puériculture, il faut posséder un certain nombre de compétences, exigées par le RNCP, le Registre national des Certifications professionnelles. L'auxiliaire puéricultrice doit notamment accompagner l'enfant dans son développement, et favoriser l'acquisition de son autonomie. Elle veille également à l'hygiène et peut pratiquer des soins de santé, sous le contrôle d'un infirmier ou d'une puéricultrice.

L'auxiliaire de puériculture doit savoir échanger avec une équipe pluridisciplinaire, ainsi qu'avec les familles. Elle connaît aussi les règles d'hygiène et de sécurité en vigueur dans les établissements (notamment hôpitaux et crèches) où elle est censée pouvoir travailler.

Qui peut utiliser la VAE auxiliaire de puériculture ?

Pour faire une demande de validation des acquis de l'expérience (VAE) d'auxiliaire de puériculture, il est nécessaire d'être majeur et de justifier d'au moins une année d'expérience en la matière, soit 1 607 heures. Les activités professionnelles, dont les stages, sont prises en compte. À l'inverse, les expériences personnelles ou familiales ne sont pas acceptées.

Quelles sont les étapes pour une VAE auxiliaire puéricultrice ?

La VAE est une démarche qui peut prendre plusieurs mois : il faut généralement compter un an avant qu'elle n'aboutisse. Plusieurs étapes sont nécessaires pour arriver jusqu'à la délivrance du diplôme d'état d'auxiliaire puéricultrice.

Le livret 1

Ce dossier est à retirer à la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales. Il permettra de savoir si le candidat est recevable ou non à la demande de VAE. Il s'agit d'un dossier contenant les informations personnelles du candidat et le détail de ses expériences professionnelles dans le domaine de la puériculture et de la petite enfance. Il est possible d'y ajouter des activités annexes, en justifiant de leurs intérêts dans l'apprentissage du métier d'auxiliaire puéricultrice.

Le livret 2

Quand le premier livret est accepté, il est temps de réaliser le second : on ne dispose que d'un an pour le faire. Il reprend les informations du dossier précédent, mais il est demandé d'y détailler son parcours, de décrire les différents acquis, expériences et compétences en lien avec la demande de VAE. Le candidat doit également y expliquer les raisons de sa motivation et le projet professionnel qu'il envisage une fois acquis son diplôme d'État d'auxiliaire puériculture.

L'oral devant un jury

La dernière étape consiste en un oral devant un jury du diplôme d'auxiliaire de puériculture. C'est ce dernier qui jugera si le candidat est réellement assez compétent pour se voir attribuer sa VAE. À la suite de cet entretien, sera alors décidée l'attribution, ou non, du diplôme d'État, en totalité ou en partie.

Se faire accompagner pour sa VAE

p>

Une demande de VAE peut paraître complexe, notamment pour l'établissement des livrets, qui se doivent d'être très complets. Notre réseau Excellence VAE propose un accompagnement, afin d'aider chaque candidat à obtenir son diplôme d'auxiliaire de puériculture et à trouver le financement adéquat. Un professionnel dans le domaine de la petite enfance vous aidera notamment à réaliser vos dossiers et à vous préparer pour l'oral avec le jury. Tout se réalise à distance, par téléphone ou visioconférence, selon vos disponibilités.

Après avoir acquis des compétences en travaillant dans le domaine de la petite enfance, il peut être possible d'obtenir le diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture en déposant une demande de VAE (validation des acquis de l'expérience). Excellence VAE vous accompagne dans cette démarche, pour obtenir cette certification professionnelle.