Les métiers de la petite enfance en 2021

Les métiers de la petite enfance en 2021 : de nombreuses opportunités professionnelles

< Retour Catégorie Les métiers Article publié il y a 1 mois

Le secteur de la petite enfance englobe de nombreux métiers qui touchent principalement aux domaines de la santé et de l’éducation. Cet article revient sur les manières de se former, les opportunités d’embauche et la rémunération moyenne par métier.

Les métiers de la petite enfance en 2021

En 2021 le secteur de la petite enfance génère un nombre important d’emplois à la lisière entre plusieurs domaines : la santé, le social, l’éducatif, les loisirs.

Des métiers qui se répartissent essentiellement en deux grandes familles :

  • L’accueil collectif (crèches, halte garderies, accueils de jour, …)
  • L’accueil individualisé (à domicile)

Voici la liste des métiers principaux (ainsi que leur rémunération) dans le secteur de la Petite Enfance :

  • Assistante maternelle - de 500 à 2200 €/mois (en fonction du nombre d’enfants gardés)
  • Agent(e) de crèche ou auxiliaire de crèche - 1100 à 1150 €/mois
  • ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) - 1537€ brut/mois
  • auxiliaire de puériculture - 1616 € bruts par mois
  • Éducateur de jeunes enfants (EJE) - à partir de 1668 € bruts par mois
  • Puéricultrice ou infirmière-puéricultrice - à partir de 1949 € bruts par mois

L’accès à un métier de la petite enfance passe généralement par l’obtention d’un diplôme (ex : CAP Accompagnement Éducatif Petite Enfance).

Quelles sont les qualités indispensables qui font la différence ?

Certaines qualités paraissent essentielles pour travailler dans ce secteur. Par exemple, la pédagogie, le sang-froid, la persévérance, l’organisation et la créativité sont des soft skills stratégiques pour exercer un métier dans la petite enfance.

Même si ça paraît évident, il est évidemment essentiel d’apprécier le travail auprès de jeunes enfants, voire d’enfants en très bas âge (ex : nourrissons). Si vous avez une facilité à gérer les conflits c’est également un plus !

Pour ce qui est du profil dans les grandes lignes : une personne souriante, joviale et apaisante aura plus de chances de décrocher un poste qu’un candidat timide ou, à l’extrême opposé, totalement impulsif.

Quels métiers de la petite enfance recrutent le plus ?

En dépit de la situation économique actuelle, les métiers de la petite enfance sont en pleine expansion et continuent de fournir de nombreuses opportunités professionnelles. Lorsqu’on connaît la difficulté qu’ont certains parents à trouver une place en crèche pour leurs enfants, on peut facilement penser que de nouvelles structures (publiques et privées) verront le jour dans les années à venir.

Notez également que les baby-boomers arrivent majoritairement à l’âge de la retraite et que de nombreux postes sont donc à pourvoir. Voici les quatre métiers de la petite enfance qui recrutent le plus aujourd’hui’hui :


Comment obtenir un diplôme en Petite Enfance sans faire de formation ?

Un grand nombre de métiers de la petite enfance sont accessibles uniquement par concours. C’est notamment le cas dans la fonction publique. Mais pour accéder à beaucoup d’autres métiers un CAP Accompagnement Éducatif Petite Enfance (CAP AEPE) suffit le plus souvent !

Généralement, il s’obtient en suivant une formation de deux ans.

Mais il est surtout possible de décrocher ce CAP AEPE sans faire de formation grâce à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). La VAE vous permet de valider tout ou partie d’un diplôme en prouvant à un jury que vous avez déjà acquis les compétences visées.
Un très bon moyen de valoriser des compétences acquises « sur le tas » et d’évoluer professionnellement pour celles et ceux qui ont beaucoup travaillé sans jamais passer de diplômes. Excellence VAE propose un accompagnement dédié pour les candidats à l’obtention d’un CAP AEPE par une VAE.

L’accompagnement (facultatif) offre un cadre rigoureux et permet de cerner les attentes du jury pour se donner un maximum de chances de réussir.

Le parcours dure 1 an en moyenne : les candidats doivent rendre deux dossiers (Livret de candidature, Livret de validation) et passer un oral devant le jury.

Une VAE peut-être financée jusqu’à 100 % en cumulant plusieurs dispositifs : l’employeur, l’Opco, le CPF, la Région, Pôle Emploi. Notre conseillère financière est experte des solutions de prise en charge qui existent pour vous aider à suivre une VAE.

Contactez-la simplement par mail pour connaître l’étendue de vos possibilités de financement.