Comment valoriser mon expérience professionnelle grâce à la VAE ?

Comment valoriser mon expérience professionnelle grâce à la VAE ?

< Retour Catégorie La VAE Article publié il y a 1 mois

Vous comptez de nombreuses expériences professionnelles ou bénévoles et souhaitez les valoriser ? Avec la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) vous pouvez convertir ces expériences en un diplôme ou un certificat de qualification professionnelle reconnu sur le marché du travail.

Comment valoriser mon expérience professionnelle grâce à la VAE ?

La VAE c’est quoi ?

Grâce à la VAE vous pouvez valoriser vos expériences en obtenant une certification professionnelle. Son obtention dépend de votre dossier et d’un jury chargé d’évaluer vos connaissances et vos compétences en lien avec la certification demandée.

Vous pouvez obtenir la totalité ou seulement une partie d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification professionnelle.

Pour connaître toutes les certifications référencées, n’hésitez pas à consulter le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

C’est pour qui ?

Vous pouvez faire une VAE si vous êtes :

  • Salarié du privé en CDD ou en CDI
  • Intérimaire
  • Agent (titulaire ou non) de la fonction publique territoriale ou hospitalière
  • Non salarié : professions libérales, travailleurs indépendants, artisans, commerçants (ou leurs conjoints), exploitants agricoles
  • Demandeur d’emploi (indemnisé ou non)
  • Bénévole avec une expérience associative, syndicale ou sociale
  • Une personne qui souhaite obtenir une qualification ou la compléter afin de reprendre une activité.

Le critère à retenir pour demander une VAE : il est nécessaire d’avoir accumulé au minimum un an d’expérience dans le domaine de la certification voulue.

Quel diplôme puis-je obtenir avec une VAE ?

Une démarche de VAE permet d’obtenir plusieurs types de diplôme :

  • Un diplôme délivré par un établissement d’enseignement supérieur public ou privé
  • Un diplôme ou un titre professionnel délivré par l’État
  • Un titre remis par un organisme de formation ou une chambre consulaire
  • Un certificat de qualification professionnelle (diplôme créé la CPNE d’une branche professionnelle)

Comment monter un dossier de VAE ?

La VAE est d’abord le résultat d’une démarche individuelle.

Une entreprise peut éventuellement inviter un salarié à effectuer une VAE mais elle ne peut pas l’obliger.

Le parcours s’effectue en trois étapes : la recevabilité, l’accompagnement et la validation.

  • La recevabilité : vous devez d’abord retirer un dossier de recevabilité auprès de l’organisme certificateur qui vérifiera si vous êtes éligible à l’obtention du diplôme que vous visez par la VAE. Vous devrez également y ajouter toutes les pièces justificatives selon votre cas (bulletins de salaire, attestations employeurs, déclarations fiscales, etc.).
  • L’accompagnement : même s’il est facultatif il est tout à fait possible d’en bénéficier ! Celui-ci dure du moment où votre dossier est déclaré recevable jusqu’à la date de votre évaluation par le jury.
    Il inclut une aide méthodologique pour formaliser le dossier et décrire vos activités en lien avec la certification demandée. Il permet également se de préparer à l’entretien final ou, selon les cas, à la mise en situation professionnelle avec le jury.
  • La validation : cette étape est la plus importante car elle nécessite de faire un véritable travail de justification sur le lien entre les compétences que vous avez acquises par le passé et la certification demandée.
    Une fois votre dossier remis, un jury se réunira pour l’examiner. Si votre dossier est jugé recevable, vous en êtes informé dans un délai de deux mois. Une absence de réponse pendant ce même délai signifie que votre candidature a été refusée.

La décision du jury

Quand le jury rend sa décision, il peut se prononcer pour :

  • une validation totale du diplôme (environ 55 % des cas)
  • une validation partielle, le jury précisant les points devant faire l’objet d’un contrôle complémentaire. Le candidat a alors 5 ans pour obtenir le reste du diplôme (30 % des cas)
  • un refus de validation lorsqu’il estime que vous n’avez aucune des compétences que vous prétendiez avoir (15 % des cas)

Passez votre diplôme avec Excellence VAE

Prêts à vous lancer ?

Excellence VAE accompagne les candidates à la validation des acquis de l’expérience depuis 2015.

Nous les soutenons tout au long du processus et les accompagnons jusqu’à l’obtention d’un diplôme parmi les plus demandés pour une VAE :

  • Diplômes Sanitaire et Social : aide soignant(e), auxiliaire-puéricultrice, éducateur spécialisé, etc.
  • Diplômes Commerce, Hôtellerie, Restauration : immobilier, vente, négociation. Parcourez nos différents diplômes pour cette branche.
  • Diplômes Gestion, Finance, Assurance : assistant manager, comptable-gestionnaire, management commercial, etc..
  • Diplômes Tertiaire, Industrie : coiffure, électrotechnique, maintenance, optique, sécurité, etc.

Combien ça coûte ?

Le coût global d’une VAE peut atteindre plus de 1000 €.

Heureusement vous n’êtes pas obligé d’assurer vous-même cet investissement !

Entre l’employeur, le CPF, la Région ou Pôle Emploi, il existe de nombreux dispositifs qui vous permettent de financer jusqu’à 100 % de votre VAE.

Quelle que soit votre situation (salarié, au chômage, bénévole, etc.) notre conseillère financière est experte des solutions de prise en charge pour financer votre VAE.

Contactez-la maintenant par mail pour connaître l’étendue de vos possibilités de financement.