Les étapes d'une VAE

Les différentes étapes pour la réalisation d'une VAE

< Retour Catégorie La VAE Article publié il y a 1 an

La Validation des Acquis par l'Expérience, couramment appelé VAE, permet de bénéficier d'une reconnaissance officielle sous forme d'un diplôme ou d'une certification. Elle s'adresse à tous ceux qui jouissent d'une activité professionnelle salariée et qui souhaitent faire reconnaître la valeur de leurs acquis. Mais en quoi cela consiste-t-il exactement ? Quelles sont les démarches à effectuer pour pouvoir y accéder ?

Les étapes d'une VAE

Comment se déroule une VAE ?

Vous devez commencer par vous renseigner sur le diplôme que vous souhaitez valider : BTS, CAP, licence pro... Rendez-vous dans des centres de formation qui proposent le diplôme en question. Si vous savez simplement que vous voulez valider vos acquis mais que vous ne savez pas du tout à quelle certification vous pourriez prétendre, direction le Point Information Conseil qui prend en charge toute votre région. L'établissement que vous choisirez vous remettra ensuite un livret de recevabilité à compléter. Vous pouvez aussi le télécharger en ligne. Une fois le document rempli, il faut le renvoyer au DAVA de votre région. Au bout d'un court délai, vous obtiendrez une réponse : si votre dossier est accepté, vous devrez vous rendre à une première réunion d'information. Ce sera ensuite le moment de remplir votre livret 2, aussi appelé le portefeuille de compétences. Il récapitule toutes les expériences que vous avez accomplies, vos différentes missions, votre type d'emploi, en fait tout ce qui résume votre parcours et qui peut être utilisé dans la validation de vos acquis. C'est un livret qui doit être rempli de manière très complète et vous aurez jusqu'à six mois pour le rédiger. Vous pouvez demander de l'aide à l'établissement qui vous accompagne. Une fois cette grosse étape terminée, rendez votre dossier à votre organisme de formation et préparez-vous pour votre oral. Vous allez en effet expliquer votre démarche et résumer le contenu de votre livret devant un jury composé de divers professionnels. Vous recevrez ensuite par courrier la validation ou la non-validation de votre VAE. Si elle est refusée, les examinateurs vous donneront des suggestions de réorientation.

Quelles sont les démarches que vous devez entreprendre auprès de votre employeur ?

La VAE est une démarche que vous avez le droit d'entreprendre, quel que soit votre emploi. Avant d'en parler à votre employeur, faites le tour des établissements et des organismes de formation et renseignez-vous sur le diplôme que vous aimeriez valider. En effet, il vaut mieux que votre projet soit bien complet avant d'en référer à vos supérieurs. Une fois que vous êtes vraiment décidé, vous devez faire parvenir une demande d'autorisation d'absence à votre employeur, au maximum soixante jours avant le début de la formation. Cette absence consiste en une absence rémunérée qui ne peut pas dépasser 24 heures au total. Précisez dans votre demande tous les détails concernant votre formation. Votre supérieur a l'obligation de vous donner une réponse dans les trente jours qui suivent. En revanche, il peut la décaler pendant six mois, mais en aucun cas il ne peut pas la refuser. Si vous préférez, vous pourrez aussi réaliser votre VAE en dehors de votre temps de travail.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à contacter notre centre Excellence VAE au 06 52 89 45 75.