Le fonctionnement de la VAE

Fonctionnement de la VAE et explication pour l’obtention de son diplôme ?

< Retour Catégorie La VAE Article publié il y a 1 an

La VAE ou Validation des Acquis de l'Expérience, offre à chacun la possibilité d'obtenir un diplôme une fois entré dans la vie active, sans devoir retourner sur les bancs de l'école. Découvrez comment fonctionne la VAE et quelles sont les étapes successives à valider pour décrocher le sésame convoité.

Le fonctionnement de la VAE

Obtenir un diplôme grâce à son expérience professionnelle

Depuis la loi travail de 2017, il suffit de justifier d'une année d'expérience dans un domaine professionnel pour pouvoir prétendre à une certification par la VAE. Chacun peut ainsi obtenir un diplôme général comme le baccalauréat, un titre professionnel ou un certificat de qualification professionnelle (CQP) figurant au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Et ce, en parallèle à une activité professionnelle, sans devoir redevenir étudiant.

Certains effectuent la démarche plutôt pour obtenir une reconnaissance de leurs compétences, d'autres ont pour objectif de passer ensuite un concours ou même un diplôme de niveau supérieur. Il ne faut donc pas se tromper au départ, dans le vaste choix de certifications accessibles par la VAE. Des structures locales existent dans chaque région pour aider les futurs candidats à choisir le parcours adapté à leur projet personnel. Les employés de ces structures maîtrisent parfaitement comment fonctionne la VAE et sont donc d'une aide précieuse.

Une fois le choix effectué, il faut suivre une série d'étapes bien définies pour aboutir à l'obtention du diplôme. Elles visent à valider que le candidat possède effectivement les savoirs et savoir-faire correspondant aux exigences de la certification visée. Au final, un diplômé issu d'un parcours en VAE possède donc les mêmes compétences qu'un diplômé par la voie classique d'obtention du diplôme. Le titre délivré est exactement le même et possède la même valeur.

Les étapes d'une VAE

En tout début de démarche, la rédaction d'un document appelé livret 1 permet à l'instance qui délivrera le diplôme de s'assurer que le candidat ne fait pas fausse route et qu'il a bien toutes les chances de réussir. Ce livret de plusieurs pages détaille son parcours et fournit les preuves de son expérience. Si cette étape n'est pas validée, la VAE prend fin. Cela signifie que le candidat n'a probablement pas sélectionné le bon parcours, ou qu'il ne justifie pas d'une expérience adaptée. Il est donc invité à se faire conseiller pour réorienter son choix.

Lorsque l'étape de recevabilité est franchie avec succès, le candidat à la VAE doit élaborer un document très détaillé appelé livret 2. Celui-ci a pour but mettre l'expérience du candidat en face des compétences recensées dans le référentiel du diplôme visé. Le candidat doit décrire de manière très détaillée comment il s'y prend pour réaliser telle ou telle tâche de son quotidien, comment il aborde telle ou telle situation… Ce document de 40 à 80 pages demande de fournir un travail important. Il sert de base la plupart du temps à un entretien en face à face avec le jury examinateur, qui va interroger plus précisément le candidat sur les éléments détaillés dans le livret. Si cette étape est validée avec succès, le candidat devient alors titulaire de la certification qu'il visait. Parfois, une validation partielle est également possible.