Quelles sont les grandes étapes de la VAE ?

Quelles sont les grandes étapes de la VAE ?

< Retour Catégorie Les métiers Article publié il y a 2 mois

La VAE gagne aujourd'hui de plus en plus de terrain auprès des jeunes et des professionnels en quête d'une évolution de carrière. Bien que cette validation soit des plus populaires, bon nombre de personnes en ignorent encore le principe. La VAE ou Validation des Acquis de l'Expérience est un moyen qui vous permet d'obtenir une reconnaissance officielle de vos compétences. Cela étant, vous pourrez obtenir un diplôme, un titre professionnel ou encore une certification telle que le CQP. Salariés, non-salariés, demandeurs d'emploi, bénévole ou agents publics sont tous en mesure de réaliser une VAE. Seulement, il faut comprendre que les démarches se font sur plusieurs étapes. Focus !

Quelles sont les grandes étapes de la VAE ?

L'identification du diplôme

Avant toute chose, il est essentiel de comprendre que la VAE est loin d'être une formation. Il s'agit d'un appui à vos connaissances déjà acquises. Voilà en quoi cette première étape de la démarche, qui concerne l'identification de diplôme, va être cruciale. De cette phase va dépendre entièrement le bon départ de la procédure de validation. En tant que prétendant à cette reconnaissance officielle de compétences, vous devrez trouver un diplôme qui correspondra mieux à vos capacités. À titre informatif, vous aurez à choisir parmi plus de 15 000 certifications. Durant cette identification, vous pourrez procéder à un bilan de compétences avec un spécialiste.

Le choix du centre de formation

Une fois que vous vous serez retrouvé en ce qui concerne le diplôme qui s'aligne le mieux avec vos capacités, la deuxième phase consiste à trouver un centre certificateur. À cet effet, sachez que les principaux centres de formation sont les ministères chargés de l'Enseignement, les universités, les grandes écoles de commerce et les écoles d'ingénieurs. Si vous avez choisi les certifications ou titres professionnels, vous pouvez vous tourner vers le CNAM ou le ministère du Travail.

La recevabilité pour la VAE et la constitution du dossier d'expérience

Le livret 1 est un dossier de recevabilité que vous devrez présenter au centre certificateur en tant que candidat. Ce dossier permettra à l'établissement visé de vérifier si vous répondez bien aux conditions d'admissibilité et si vous vous êtes positionné vers le bon titre professionnel. Si vous avez déjà exercé dans des entreprises, le livret 1 attestera de votre niveau d'expertise. Il est quand même important de noter que la validation de votre dossier de recevabilité ne préjuge en rien la VAE. Pour cela, il faudra constituer un dossier d'expérience dans lequel vous décrirez votre parcours professionnel. À cet égard, il faudra mettre en lien votre faculté avec les attendus du diplôme que vous envisagez de décrocher.

La soutenance orale

Une fois toutes les démarches accomplies, une soutenance orale aura lieu devant un jury. À noter que les membres du jury sont composés des représentants de l'école choisie et de professionnels du métier envisagé par le candidat. Cette soutenance aura pour but de vérifier si le prétendant est bien à la hauteur. Dans la plupart des cas, une épreuve de mise en situation professionnelle aura lieu.

Lorsque la présentation orale sera terminée, le processus de la démarche VAE va être clos soit par une validation totale, soit par une validation partielle.