Les Difficultés de la VAE ?

Y a t’il des difficultés particulières à faire une VAE ?

< Retour Catégorie La VAE Article publié il y a 1 an

Pour obtenir un diplôme après avoir quitté les structures classiques d'enseignement, la VAE - ou Validation des Acquis de l'Expérience - est la solution à envisager. Toutefois, même s'il ne faut pas passer de longues heures à apprendre des informations spécifiques, il existe de nombreux pièges qu'il est important de connaître pour réussir.

Les Difficultés de la VAE ?

La préparation des dossiers, une étape capitale à ne pas négliger

Constituer des dossiers solides est un travail laborieux qui va prendre beaucoup de temps. C'est, en effet, sur ceux-ci que les aptitudes vont être jugées. Il est donc important de ne pas les négliger. Et c'est la difficulté majeure de la VAE.

Vous avez différentes expériences acquises lors de vos emplois et même si vous pensez bien les connaître, ce n'est que rarement le cas. Il faudra donc cogiter de très longues heures pour réaliser un récapitulatif complet de vos compétences tant dans le domaine des tâches que vous maitrisez que des imprévus que vous avez su gérer. Tout est effectivement pris en compte. Et si vous n'avez pas tenu un calepin en notant tout ce que vous avez fait au quotidien, vous verrez que pour remplir les dossiers - principalement le Livret 2 -, cela va vous prendre beaucoup de temps.

Vous pourrez être rapidement découragé et abandonner. Exprimer la réalité professionnelle de ses emplois, s'inscrire dans un référentiel de compétences et de formations, présenter son parcours et ses expériences en détail et sans circonlocution ne s'improvise pas.

Il est indispensable de mettre au point une méthodologie rigoureuse pour travailler vite et bien. Et de s'y tenir. Travailler seul n'est pas toujours simple et on peut aisément « oublier » ou ne pas vouloir passer du temps sur ses dossiers. C'est un risque important. Car il ne suffit pas de répertorier ce que l'on sait faire. Il faut aussi le mettre en avant et citer des situations spécifiques pour illustrer au mieux les expériences et talents que l'on possède dans un domaine particulier. L'accompagnement peut alors s'avérer une solution qui a fait ses preuves pour aider les candidats.

Être patient et courageux

La validation dure en général un an. De la demande du dossier jusqu'à la recevabilité, le candidat va devoir consacrer de longues heures pour fournir des documents de qualité. Les personnes qui constituent leur dossier en continuant de travailler vont rapidement se trouver confrontées à un manque de temps. C'est là encore une difficulté à prendre en compte. Le travail doit être intelligemment planifié pour offrir des moments indispensables pour se détendre lors de cette période de travail supplémentaire qui se déroule sur le long terme.

Il faut donc savoir, avant de débuter, que la préparation est longue - on compte en moyenne 5 mois par livret - au nombre de deux - et un peu moins pour l'oral. Pas de longues vacances durant cette période donc.

Il est aussi très important de savoir travailler seul et de respecter son planning. Sans cela, la préparation sera aléatoire et le résultat ne sera pas à la hauteur. Avant même de débuter sa VAE, il est nécessaire d'être rigoureux et de pouvoir consacrer régulièrement des heures à la préparation des dossiers en premier lieu, puis de l'oral si vos dossiers ont été acceptés.

Ce travail va aussi s'immiscer dans la vie personnelle de façon importante. Vous le savez, il n'est pas toujours simple de concilier vie professionnelle et vie familiale et lorsque vous ajoutez une préparation à la validation, cela se complique d'autant plus. Il est nécessaire de vous isoler pendant quelques heures par jour - et ce régulièrement - pour constituer des dossiers de qualité. Préparer une VAE va concerner toute la famille. C'est une difficulté à prendre en compte pour réussir.

Faites-vous accompagner par un centre VAE reconnu pour maximiser vos chances de réussite ou pour mettre toutes les cartes de votre côté.